Armoiries et histoire

La municipalité de Saint-Honoré fut fondée officiellement le 11 juin 1913. D’une simple poignée de colonisateurs défrichant terres et boisés, Saint-Honoré s’est lentement développée pour devenir ce qu’elle est aujourd’hui : une municipalité jeune et vigoureuse. En 1930, une nouvelle délimitation géographique fait en sorte que Saint-Honoré perd quelque 700 âmes au profit de la nouvelle paroisse de Saint-David-de-Falardeau. Saint-Honoré diversifie ses activités à partir de la deuxième guerre mondiale avec la construction de son aéroport en 1942 et en 1974, nous remarquons un accroissement considérable de la population avec les débuts de la Mine Niobec, une des rares exploitations souterraines de Niobium au monde.

Depuis l’année 2002, une partie du territoire de la municipalité de Canton Tremblay fut annexée avec la municipalité de Saint-Honoré qui a eu pour effet d’augmenter notre superficie et notre population qui s’élève maintenant à 5570 habitants. Aujourd’hui la municipalité de Saint-Honoré se démarque par son dynamisme et la solidarité de ses citoyens. 

armoiries

 

La couleur verte représente l'immensité des forêts ;
La croix de couleur jaune signifie l'agriculture ;
L'orange caractérise le développement municipal qui ne cesse de prospérer depuis quelques années ;
Le wagonnet personnifie le secteur minier qui est en plein développement par la mine de Niobium ;
L'azur démontre la Majesté, la Beauté et la Sérénité du ciel saguenéen;
Sur l'azur, un avion identifie le développement de l'aéroport
Les fleurs de lys symbolisent le peuple canadien-français.

Progressons est notre devise.